En difficulté et en décalage sur le public jeune, Facebook met au placard certains projets et va se concentrer sur les 6-12 ans avec Messenger Kids.

Bertrand Soulier @bertrandsoulier